TEILLET Guillaume

Maître de conférences en sociologie à l’Université de Poitiers

guillaume.teillet@univ-poitiers.fr

Thématiques de recherche

– Jeunesses populaires

– Parcours délinquants

– Justice pénale

Principales responsabilités

Publications

DIRECTION DE PUBLICATIONS COLLECTIVES

2021 : Charlène ARGUENCE, Aziza CHIHI, Clémence MICHOUX, Fabienne MONTMASSON-MICHEL, Nina MOUBEYI-KOUMBA, Guillaume TEILLET (dir.), Les frontières du privé. Un travail du social, Limoges, Presses universitaires de Limoges.

ARTICLES DANS DES REVUES À COMITÉ DE LECTURE

– 2017, « Une scolarisation sous contrainte judiciaire », Diversité, n° 190, pp. 119-124.

– 2017, « Chronique d’un défèrement. Saisir des logiques pénales condensées à l’échelle individuelle », AGORA débats/jeunesse, n° 77, p. 108-120.

– 2015, « Des ouvriers face à la formation continue : inégalités d’accès et pluralité des dispositions sociales », Savoirs, n° 38, p. 91-107.

– 2015, « Cinq années de guerre contre les bandes : processus de renforcement d’un arsenal répressif ciblé », AGORA débats/jeunesses, n° 70, p. 79-94.

CHAPITRE D’OUVRAGE

2017, « Au procès d’une bande : d’une question sociale à sa traduction judiciaire », dans Marlière E., Guérandel C., Filles et garçons des cités aujourd’hui, Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, p. 147-160.

RAPPORTS DE RECHERCHE
2016, L’intervention judiciaire auprès des mineurs. Revue de littérature, rapport d’étude, INJEP.

– 2013, Le travail des éducateurs de milieu ouvert dans le cadre des Permanences éducatives auprès du tribunal. Une pratique du Recueil de renseignements socio-éducatifs (RRSE) sous contraintes, rapport rendu à la Direction Territoriale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (DTPJJ) Poitou-Charentes.

COMPTE-RENDU DE LECTURE
– 2016, « Dan Kaminski. Condamner. Une analyse des pratiques pénales », Emulations [En ligne].

THÈSE

Une jeunesse populaire sous contrainte judiciaire. De l’incrimination à la reproduction sociale. Université de Poitiers, 2019. Jury : Isabelle Coutant (rapporteure), Henri Eckert (directeur de thèse), Mathias Millet (directeur de thèse), Jean-Noël Retière (examinateur), Stéphanie Rubi, Olivier Schwartz (rapporteur).

MÉMOIRES DE RECHERCHE
– 2013, Des mineurs face à la justice pénale : approche sociohistorique et ethnographique d’une relation de contrainte judiciaire, sous la direction de Mathias Millet, mention félicitations du jury.

– 2011, Aux origines des inégalités d’accès à la formation continue chez les ouvriers, sous la direction de Jean-Paul Géhin, mention très bien.

Valorisation de la recherche

– 2016 : participation à la journée de formation organisée par le groupe local du GENEPI de Nantes sur le thème « La délinquance des mineurs avant pendant et après la prison », le 16 avril (à venir).

– 2016 : participation à la semaine de formation auto-gérée des étudiants de l’école d’éducateurs spécialisés de Limoges sur le thème de la prison, le 11 février.

Recherche

Menu principal

Haut de page