ROBLIN Gwendal

Doctorant en sociologie à l’université de Poitiers

gwendal.roblin@univ-poitiers.fr

Thèse

Titre : La recomposition du travail syndical face à la rupture conventionnelle de contrat de travail

Direction : Stéphane Beaud et Christian Papinot

Résumé :

Cette thèse porte sur la rupture conventionnelle de contrat de travail et les formes de recomposition du travail que sa diffusion entraîne dans la société française. Elle cherche à comprendre, dans un contexte de reconfiguration des négociations salariales au sein de l’entreprise, la manière dont syndicats, employeurs et salariés s’adaptent aux formes nouvelles de la négociation d’entreprise mais aussi au déplacement de ces lieux de négociations du droit du travail à l’intérieur même des établissements professionnels. Cela passe par la reconstitution de trajectoires d’individus au regard de ce contexte précis.

Une approche principalement ethnographique croisera les points de vue de trois types d’acteurs : les « partenaires sociaux » via des accès syndicaux (salariaux et patronaux) et entrepreneuriaux ainsi qu’une entrée institutionnelle par la Dirrecte (organe décentralisé du ministère du travail).

Outre une analyse du dispositif juridique de rupture conventionnelle et de ses effets, ce travail présente l’intérêt de fournir dans le même temps une analyse des dispositifs mis en place au sein des entreprises par les réformes les plus récentes du code du travail (comité social et économique, accords d’entreprise, etc.) ainsi qu’une une actualisation des rapports sociaux au travail au début des années 2020.

Mémoires de recherche

– 2020, Les usages sociaux des ruptures conventionnelles, mémoire de recherche sur l’appropriation de la rupture conventionnelle de contrat de travail par les individus en ayant fait l’expérience, direction : S. Beaud (professeur de sociologie, Poitiers), jury : C. Papinot (professeur de sociologie, Poitiers), mention très bien.

– 2019, Trajectoires militantes à l’aune d’une remise en question des organisations politiques traditionnelles, mémoire de recherche sur les militants de l’organisation altermondialiste Alternatiba, direction S. Beaud (professeur de sociologie, Poitiers), jury : C. Leclercq (maître de conférence en sociologie, Poitiers), Mention très bien.

Communications

– Gwendal Roblin, « Les usages sociaux des ruptures conventionnelles : définition, limites et enjeux », Journée d’étude Master 2 Poitiers-Limoges, 28 mars 2019, Université de Limoges.

Recherche

Menu principal

Haut de page