MILLET Mathias

Professeur de sociologie à l’Université de Tours

mathias.millet@univ-tours.fr

Thématiques de recherche

– Sociologie de la socialisation, de la scolarisation, des milieux populaires

Publications

OUVRAGES SCIENTIFIQUES ET DIRECTIONS DE REVUES

– MILLET M. & THIN D., 2012 (2e édition), Ruptures scolaires. L’école à l’épreuve de la question sociale, Paris : Presses universitaires de France, coll. Le lien social.

– MILLET M. & MOREAU G. (dir.), 2011, La société des diplômes, Paris : La Dispute, coll. Etats des lieux (recension ici ; interview à Question d’éducation sur France Info)

– MILLET M. & THIN D., 2005, Ruptures scolaires. L’école à l’épreuve de la question sociale, Paris : Presses universitaires de France, coll. Le lien social. (recensions de : Lectures (liens socio), Sociétés et jeunesses en difficulté, RFP,Cahiers pédagogiques)

– KHERROUBI M., MILLET M. & THIN D., 2005, Classes-relais et familles. Accompagnement ou normalisation ? Vaucresson : CNFE-PJJ, coll. Etudes et recherches n°8. (recension ici)

– MILLET M., 2003, Les étudiants et le travail universitaire, Lyon : Presses universitaires de Lyon. (recension ici)

– LAHIRE B. (éds), J. DEBROUX, S. DENAVE, S. FAURE, A. GLAS, M. MILLET, F. RENARD & S. TRALONGO (collab.), 2002, Portraits sociologiques. Dispositions et variations individuelles, Paris : Nathan, Collection Essais & Recherches.

– LAHIRE B. (éds), M. MILLET & E. PARDELL (collab.), 1997, Les manières d’étudier (enquête 1994), Paris : La Documentation Française, Cahiers de l’OVE n°2. (recension ici)

ARTICLES DANS DES REVUES À COMITÉ DE LECTURE

– MILLET M. & THIN D., 2012 (réédition), « La “déscolarisation” comme processus combinatoire », Diversité – Ville Ecole Intégration, Le décrochage scolaire, des processus aux parcours, Hors série N°14, pp. 138-150 (texte ici)

– MILLET M. & THIN D., 2012, « L’ambivalence des parents de classes populaires à l’égard des institutions de remédiation scolaire. L’exemple des dispositifs relais », Sociétés contemporaines, N°86, pp. 59-83 (en savoir plus)

– BODIN R. & MILLET M., 2011, « L’université, un espace de régulation. L’ »abandon » dans les 1ers cycles à l’aune de la socialisation universitaire. », Sociologie, N°3, vol. 2 (en savoir plus)

– MILLET M., 2010, Recension de « Bautier E., Rayou P., Les inégalités d’apprentissage.
Programmes, pratiques et malentendus scolaires. Paris : PUF, 2009, 184 p. », Revue française de pédagogie, N°172, pp. 133-134. (texte ici)

– MILLET M., 2009, « La force socialisatrice des matrices disciplinaires universitaires », Revista Echidistante. Revue de culture et sciences, N°7-8 (55-56) « Études et vies des étudiants européens », Institutul European din România, pp. 265-281.

– FAURE S., MILLET M. & SOULIÉ C., 2008, « Visions et divisions à l’Université. Vers la fin du métier d’enseignant-chercheur ? », Recherche et formation, N°57, pp. 79-87. (résumé ici)

– MILLET M. & THIN D., 2007, « Scolarités singulières et déterminants sociologiques », Revue française de pédagogie, N°161, pp. 41-51. (résumé ici)

– MILLET M. & THIN D., 2007, « Le classement par corps. Les écarts au corps scolaire comme indice de “déviance” », Sociétés et jeunesses en difficulté, N°3 (texte ici).

– FAURE S., SOULIÉ Ch. & MILLET M., 2006, « Rationalisation, bureaucratisation et mise en crise de l’ethos académique », Regards sociologiques, N°31, pp. 107-140. (texte ici)

– MILLET M. & THIN D., 2005, « Le temps des familles populaires à l’épreuve de la précarité », Lien social et Politiques – RIAC, N°54 « Temporalités. Le temps : un enjeu social et politique », pp. 153-162. (texte ici)

– MILLET M. & THIN D., 2003, « Une déscolarisation encadrée. Le traitement institutionnel du “désordre scolaire” dans les dispositifs-relais », Actes de la recherche en sciences sociales, Les contradictions de la “démocratisation” scolaire, N°149, pp. 32-41. (texte ici)

– MILLET M. & THIN D., 2003, « La “déscolarisation” comme processus combinatoire », Ville Ecole Intégration -Enjeux, Prévenir les ruptures scolaires, N°132, pp. 46-58. (texte ici)

– MILLET M. & THIN D., 2003, « Remarques provisoires sur les “ruptures scolaires” de collégiens de familles populaires », Les Sciences de l’éducation – Pour l’Ère nouvelle, Le Décrochage scolaire, vol. 36, N°1, pp. 109-129. (texte ici)

– MILLET M., 1999, « Économie des savoirs et pratiques de lecture. L’analyse des formes du travail intellectuel étudiant en médecine et en sociologie », Éducation et sociétés. Revue internationale de sociologie de l’éducation, N°4, pp. 57-74. (texte ici)

CHAPITRES D’OUVRAGES

– MILLET M., THIN D., 2014, De la rupture à la remédiation scolaire, et après ? L’exemple de collégiens passés par une classe relais. In Thierry Berthet, Joël Zaffran, Le décrochage scolaire. Enjeux, acteurs et politiques de lutte contre la déscolarisation, Presses universitaires de Rennes, pp. 127-154.

– MILLET M., 2012, L’“échec” des étudiants de premiers cycles dans l’enseignement supérieur en France. Retours sur une notion ambiguë et descriptions empiriques. In Marc Romainville & Christophe Michaut (dir.), Réussite, échec et abandon dans l’enseignement supérieur, Bruxelles : De Boeck, pp. 69-88.

– MILLET M. & THIN D., 2011 (réédition), « La “déscolarisation” comme parcours de disqualification symbolique ». In Dominique Glasman & Françoise Oeuvrard (dir.), La déscolarisation, Paris : La Dispute, pp. 281-294.

– CROIZET J.-C. & MILLET M., 2011, « Social Class and Test Performance : From Stereotype Threat to Symbolic Violence and Vice Versa ». In Michael Inzlicht & Toni Schmader (éds), Stereotype Threat : Theory, Process and Application, New York : Oxford University Press, pp. 188-201.

– MILLET M. & MOREAU G., 2011, «Le XXe, siècle des diplômes». In La société des diplômes, Paris : La Dispute, coll. Etats des lieux, pp. 9-20.

– MILLET M. & MOREAU G., 2011, «Conclusion». In La société des diplômes, Paris : La Dispute, coll. Etats des lieux, pp. 261-264.

– MILLET M. & THIN D., 2011 (réédition), « L’école au cœur de la question sociale. Entre altération des solidarités sociales et nouvelles affectations institutionnelles ». In Serge Paugam (dir.), Repenser la solidarité. L’apport des sciences sociales, Paris : Presses universitaires de France, coll. Quadrige-Essais Débats, pp. 687-704. (recension ici)

– MILLET M., 2010, « Quelle jeunesse pour les “vaincus” de la compétition scolaire ? ». In Jacques Hamel, Catherine Pugeault-Cicchelli, Olivier Galland et Vincenzo Cicchelli (dir.), La jeunesse n’est plus ce qu’elle était, Rennes : Presses universitaires de Rennes, pp. 67-80.

– MILLET M., 2010, « La socialisation universitaire des cultures étudiantes par les matrices disciplinaires ». In Yvonne Neyrat (éds), Les cultures étudiantes. Socio-anthropologie de l’univers étudiant, Paris : L’Harmattan, pp. 13-26.

– MILLET M. & THIN D., 2007, « Ecole, jeunes de milieux populaires, et groupes de pairs ». In Marwan Mohamed, Laurent Mucchielli (dir.), Les bandes de jeunes, des Blousons noirs à nos jours, Paris : La Découverte, pp.145-165. (recension ici)

– MILLET M., 2007, « “Souffrances” d’école. Entre vulnérabilités sociales et vulnérabilités scolaires ». In Frédéric Chauveau (dir.), Histoires de la souffrance sociale. XVIIe-XXe siècles, Rennes : Presses universitaires de Rennes, pp. 169-178. (texte ici)

– MILLET M. & THIN D., 2007, « L’école au cœur de la question sociale. Entre altération des solidarités sociales et nouvelles affectations institutionnelles ». In Serge Paugam (dir.), Repenser la solidarité. L’apport des sciences sociales, Paris : Presses universitaires de France, coll. Le lien social, pp. 687-704.

– MILLET M., 2005, « Des élèves “victimes des inégalités sociales” aux élèves “perturbateurs de l’ordre scolaire” ». In Cécile Baron, Elisabeth Dugué, Patrick Nivolle (éds), La place des jeunes dans la cité. Tome 1 : de l’école à l’emploi ?, Paris : L’Harmattan, coll. Logiques sociales, pp. 31-44. (texte ici)

– MILLET M. & THIN D., 2004, « La “déscolarisation” comme parcours de disqualification symbolique ». In Dominique Glasman, Françoise Oeuvrard (dir.), La déscolarisation, Paris : La Dispute, pp. 265-278.

– MILLET M., 2002, « Etude de cas : Clotilde Dutreille ». In Bernard Lahire (éds), Portraits sociologiques. Dispositions et variations individuelles, Paris : Nathan, Collection Essais & Recherches, pp. 169-212.

– MILLET M., 1999, « Deux figures de la “copie” étudiante : notes de lecture chez les apprentis-sociologues et notes de cours chez les apprentis-médecins ». In Christine Barré-De-Miniac (éds), Copie et modèle : usages, transmission, appropriation de l’écrit, Paris : INRP, pp. 177-194. (texte ici)

RAPPORTS DE RECHERCHE UNIVERSITAIRES

– MILLET M. & CROIZET J.-C. (éds), AUTIN F., BOURGADE L., FOLLENFANT A., GOUDEAU S., HENRI-PANABIERE G., PARICHON C., RAFFELE C., RENARD F. (collab.), avril 2013, Comment pense l’école ? Catégories scolaires et difficultés d’apprentissage., Rapport pour le compte de la Région Poitou-Charentes, recherche financée dans le cadre de l’appel à projet 2007 « Education, Egalité d’accès aux Savoirs », GRESCO (EA 3815) & CERCA (UMR 7295), Université de Poitiers.

– MILLET M., MOREAU G. (éds), AUNIS E., GILLES, É., ORANGE S. & WILLEMEZ L. (collab.), juillet 2010, Sociographie des étudiants de première année de l’UFR Sciences humaines et art, année 2008, rapport d’enquête pour le Conseil d’UFR SHA, Gresco, université de Poitiers. (texte ici)

– CROIZET J.-C. & MILLET M., 2010, Catégories scolaires et difficultés d’apprentissage. L’influence des conceptions de l’apprentissage sur l’« échec » et la « réussite » scolaires des élèves, Rapport d’étapes pour la Région Poitou-Charentes, CERCA-GRESCO, université de Poitiers.

– FAURE S., SOULIÉ C., & MILLET M., 2005, Enquête exploratoire sur le travail des enseignants-chercheurs. Vers un bouleversement de la « table des valeurs académiques » ?, Rapport d’enquête, ronéoté, 136 pages. (texte ici)

– MILLET M. & THIN D., 2004, Les dispositifs relais et les familles, rapport final ronéoté, GRS (CNRS-Lyon 2-ENS.lsh), Centre Alain Savary (INRP), 253 pages. (recension ici)

– MILLET M. & THIN D., 2003, « Ruptures scolaires » et « déscolarisation » des collégiens de milieux populaires : parcours et configurations, rapport final ronéoté, GRS (CNRS-Lyon 2-ENS.lsh), 496 pages + annexes.

– DIZIN J. & MILLET M., 2000, L’insertion professionnelle des étudiants en Géographie de la Région Rhône-Alpes, Rapport pour l’OURIP (Observatoire Universitaire Régional de l’Insertion Professionnelle), Université Lumière Lyon 2, 65 pages.

VALORISATION DE LA RECHERCHE

– BODIN R. & MILLET M., 2011, «La question de l' »abandon » et des inégalités dans les premiers cycles à l’université», Savoir/Agir, N°17, pp. 65-74.

– MILLET M. & THIN D., 2009, « Le paradis perdu du primaire ? », Cahiers pédagogiques, N°475 « L’entrée en 6e », pp.12-13.

– MILLET M., 2009, « Ordre scolaire : comprendre les pratiques perturbatrices », Résonances. Mensuel de l’École valaisanne (revue suisse romande), N°5, pp. 4-5.

– MILLET M. & THIN D., 2006, « Ecole : les raisons des ruptures », Les Grands Dossiers des Sciences Humaines, N°4, « Une société face à sa jeunesse », pp. 52-55.

– MILLET M. & THIN D., 2006, « Ruptures scolaires et conflits de normes », Nouveaux Regards, Morale, école et société, N°32, pp. 12-16 (texte ici)

– MILLET M., 2005, « Question scolaire et question sociale », le Magazine littéraire, N°448, pp. 29-30.

HABILITATION À DIRIGER DES RECHERCHES

– MILLET M., décembre 2013, Les cadres cognitifs de la socialisation. Savoirs, apprentissages et scolarisation, Habilitation à diriger des recherches, Université de Poitiers. Jury : Stéphane Beaud (président), Bernard Convert (rapporteur), Muriel Darmon (rapporteur), Bernard Lahire (coordinateur), Gilles Moreau.

THÈSE DE DOCTORAT

– MILLET M., mai 2000, Les étudiants de médecine et de sociologie à l’étude. Matrices disciplinaires, nature des savoirs, et pratiques intellectuelles : une analyse sociologique comparée des logiques sociales et cognitives du travail étudiant, Thèse de doctorat de sociologie, Université Lumière Lyon 2, 688 pages. Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité. Jury : Yves Grafmeyer (président), Claude Grignon (rapporteur), Bernard Lahire, Jean-Manuel de Queiroz (rapporteur), Guy Vincent (directeur)

 

Recherche

Menu principal

Haut de page