MARTY Thomas

Docteur en science politique, chargé de cours en sociologie (université de Limoges)

thomas.marty@unilim.fr

https://sociopomarty.wordpress.com/

Thématiques de recherche

– Modes de scrutin et réforme électorale

– Espaces du vote

– Histoire parlementaire

– Sociologie des représentations politiques

Publications

OUVRAGE SCIENTIFIQUE

Une histoire sociale de la réforme électorale sous la Troisième République, Paris, LGDJ, coll. Fondation Varenne, 2013, 576 p (préface d’Olivier Ihl, avant-propos de Bernard Lacroix).

ARTICLES DANS DES REVUES À COMITÉ DE LECTURE

– « De l’espace électoral à son « découpage » : circonscriptions uninominales et circonscriptions de listes sous la Troisième République française », NOROIS. Environnement, aménagement, société, n° 226, 2013, p 91-106.

– « La production doctorale de la doctrine juridique : division du travail académique et politisation des thèses en droit sur les modes de scrutin (1885 – 1923) », Revue d’Histoire des Sciences Humaines, n° 25, 2011, p 281 – 304.

– « Des rythmes électoraux aux règles électorales : l’expertise préfectorale des modes de scrutin entre élection et réélection (1889 – 1919) », Pôle Sud. Revue de science politique de l’Europe méridionale, n° 25, 2006-II, p 9 – 23.

CHAPITRES D’OUVRAGES

– « L’alternance et la République : d’un nouveau gouvernement à un nouveau « régime ». Mode de scrutin et codification de l’alternance en France entre 1871 et 1885 ». in Philippe Aldrin, L. Bargel, N. Bué et C. Pina (dirs), Politiques de l’alternance. Sociologie des changements (de) politiques,  Bellecombe-en-Bauges, Ed. du Croquant, 2016, p 27 – 39.

– « Le droit mobilisé : les conditions d’impossibilité d’une connaissance juridique des modes de scrutin », in Annie Stora-Lamarre (dir.), La République et son droit (1870 – 1930), Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, 2011, p 281 – 297.

– «Les réformes électorales comme facteurs de sortie de crise (1875 – 1885) » in Jérôme Grévy (dir.), Sortir de crise. Les mécanismes de résolution de crises politiques (XVIe-XXe siècle), Rennes, PUR, 2010, p 109 – 122.

– « Les modes de scrutin », contribution à Antonin Cohen, B. Lacroix et P. Riutort (dirs), Nouveau manuel de science politique, Paris, La Découverte, 2009, p 106 – 108. 2ème édition en 2015.

– « De l’autocritique à l’autoportrait : sociographies d’un débat parlementaire sur le mode de scrutin à la Belle époque », in Jean Garrigues, E. Anceau (dirs), Assemblées et parlements dans le monde, Paris, Assemblée nationale, 2010, p 675 – 690.

– « Entre paysage politique et espace électoral : le canton comme ressource préfectorale de changement du mode de scrutin législatif (1907 – 1927) », dans Yann Lagadec, J. Le Bihan … (dirs), Le canton. Un territoire du quotidien dans la France contemporaine, Rennes, PUR, 2009, p 211 – 223.

– « Histoire et sociologie d’une forme de gouvernementalisation de l’action publique départementale : savoir électoral et savoir des préfets au début du 20ème siècle », in P. Allorant (dir.),  Administrer : savoirs, évaluations, négociations, Orléans, PU d’Orléans, 2009, p 63 – 78.

– (Avec Antoine Schwartz), « A bonne distance. Activités intellectuelles, expériences politiques et figures de l’« électeur profane » (fin 19ème – début 20ème siècle) » ? Dans Stéphanie Wojcik et T. Fromentin (dirs), Le profane en politique : compétences et engagement du citoyen, Paris, L’Harmattan, 2008, p 79 – 105.

– « La Chambre des députés comme ressource et comme théâtre : la consécration de la cause proportionnaliste par le travail en Commission du Suffrage Universel (1902 – 1919) », Dans Antonin Cohen, B. Lacroix et P. Riutort, Les formes de l’activité politique. Éléments d’analyse sociologique (18è – 20è siècles), Paris, PUF, 2006, p 83 – 101.

ARTICLES DANS D’AUTRES REVUES

(avec Gregory Hû et Blaise Magnin), « Le socialisme à la découpe. Retour sur le découpage territorial des circonscriptions électorales législatives au parti socialiste depuis 1905  », Cahiers de RECITS, n° 7, 2010, p 259 – 277.

RECENSIONS

– Coordination du dossier de compte-rendus « Ce que voter veut dire » , publié sur le site Nonfiction.fr (articles de C. Desrumaux, L. Willemez et T. Marty), mars 2014.

– Compte rendu de « M. Löwy. La cage d’acier. Max Weber et le marxisme wéberien », Archives de sciences sociales des religions, 2014/4 (168), p 241 – 243.

– Compte rendu de « C. Evans. Mener l’enquête, guide des études de publics en bibliothèque » et « H. Pauliat, Culture et politiques culturelles en Europe », Questions de communication, n° 25, 2014, p 380 – 386.

– Compte rendu de « M. Roselli et M. Perrenoud. Du lecteur à l’usager. Ethnographie d’une bibliothèque universitaire », Bulletin des bibliothèques de France, 2011, T.56, n°1, p 94 – 95.

– Compte rendu de « Yves Déloye, Les voix de Dieu », Archives de sciences sociales des religions, n° 140, 2007, p 186 – 187.

NOTICES BIOGRAPHIQUES

– «Eva Joly », in Universalia 2010, Editions Universalis, p 331.

– «Jean-François Copé », in Universalia 2010, www.universalis.fr, 2010.

VALORISATION DE LA RECHERCHE

– Entretien radio sur France Bleu Alsace, 27 février 2013 sur la réforme des modes de scrutin locaux.

– « Á propos des modes de scrutin », L’Echo du centre, vendredi 27 septembre 2013.

– « 2015, cette réforme territoriale qui vient », L’Echo du centre, mardi 20 janvier 2015.

THÈSE DE DOCTORAT

Doctorat de science politique obtenu en 2011, dirigé par Bernard Lacroix (Université Paris Ouest, mention très honorable avec félicitations du jury à l’unanimité). Mobilisation politique et expertise électorale : la question de la « représentation proportionnelle». 2 vols, 759 p, dir. Bernard Lacroix, 10 novembre 2011. Jury: Olivier Ihl, Renaud Payre (rapporteurs), Claude Emeri, Didier Georgakakis, Gilles Le Béguec (président).

COMMUNICATIONS

– Colloque Politiques sociales en mutation : quelles opportunités et quels risques pour l’Etat social ?, Université Lille 1 – CLERSE, 8 – 9 septembre 2016. « La part délibérative des politiques sociales locales. Retour sur la prise en compte de la territorialisation du RSA en 2015 ».

– Colloque Territoires d’élection(s) ». L’espace du politique en recomposition, Université de Strasbourg – SAGE, 19 – 20 novembre 2015. « Les élections législatives sont-elles territorialisées ? Usages et formes du territoire dans la définition des circonscriptions du vote (1958 – 2007) ».

– Colloque Jeunesse(s), Engagement(s), Association(s) et Participation(s), IUT de Figeac, 4 et 5 juin 2015. « La « vie de château » refusée des jeunes ruraux. Monde étudiant à Limoges et engagement dans les mouvements de jeunesse ruraux (Haute-Vienne, années 1970-1980) ».

– Colloque Here’s to the losers. Une sociologie politique de la défaite électorale, Bruxelles, Université Libre, 16-17 octobre 2014. « De la défaite individuelle à l’échec collectif. Le découpage des circonscriptions comme prévision et prévention de la défaite (Troisième et Cinquième République) ».

– 12ème congrès de l’AFSP, ST 28 : La coordination des partis et des électeurs dans les systèmes politiques bipolarisés (dir. B. Dolez et A. Laurent), juillet 2013. « L’espace français de la compétition majoritaire : circonscriptions et candidats depuis les années 1960 ».

– Colloque Territoires & rationalités, Université de Strasbourg – Maison inter-universitaire des sciences de l’homme d’Alsace, 15 novembre 2012. « Les espaces du scrutin majoritaire : production partisane et production administrative des légitimités circonscriptionnelles dans l’accès à la députation (des années 1960 à aujourd’hui) ».

– Troisième rencontre d’histoire des facultés de droit (XIXe-XXIe siècles), Faculté de droit de Strasbourg, 16 octobre 2012. « Le droit public se situait aux confins du droit et de la politique ». Les formes d’enquête autour des modes de scrutin après 1945 ».

– Communication au séminaire commun GEVIPAR / CHPP Les thèses soutenues récemment sur le Parlement, Paris, FNSP, juin 2012.

– Communication au séminaire de clôture de l’Ecole doctorale sciences juridiques et politiques, Université Paris Ouest, 20 juin 2012.

– Colloque Pour une approche interdisciplinaire de la presse de province (1830 – 1950), Université de Franche-Comté, mai 2012. « Presse « écrite » et prise de « parole » politique. Comment rendre compte des réunions publiques sur la réforme électorale (1904 – 1912) ? ».

 

Recherche

Menu principal

Haut de page