VAQUERO Stéphane

Professeur agrégé de sciences sociales à l’Université de Poitiers

stephane.vaquero@univ-poitiers.fr

Recherche en cours

Titre : Les techniques du savoir chez les enseignants du secondaire. Sociogenèse des catégories d’action et de jugement professoral.

Direction : Mathias MILLET

Résumé :

Cette thèse analyse les différentes voies de construction et d’institutionnalisation du jugement professoral en lycée général. L’objectif est de mieux comprendre comment la pensée d’institution façonne les savoirs scolaires, qu’elle soit véhiculée par les différentes formes de doxa professionnelle ou simplement par les pratiques quotidiennes des enseignants (passées et présentes, au travail et hors travail).

Loin de les appréhender uniquement à travers leur forme curriculaire, l’accent est mis ici sur la dimension pratique de la manipulation des savoirs scolaires (manières de les dire, de les présenter, de les « scolariser »). Manières de parler, de catégoriser, de structurer, de présenter, d’illustrer, mais aussi structuration des conditions du travail intellectuel (découpage du temps au travail et hors travail, délimitation de l’espace comme lieu de création intellectuelle, rapport aux objets, aux livres, postures du corps, etc), autant de techniques auxquelles les enseignants sont plus ou moins socialisés, différemment socialisés selon les matrices disciplinaires, ces « techniques du savoir », socialement construites et transmises, composent l’inconscient scolastique, de la « pensée d’école ».

Elles sont d’autant plus mobilisées et mises en scène quand les dispositifs pédagogiques érigés en façade d’institution – personnalisation, individualisation –, s’appuient sur des registres motivationnels et didactiques en apparence très éloignés des programmes et des notions formelles. Néanmoins nous posons l’hypothèse qu’elles sont au fondement des catégories de jugement professoral et fournissent plus globalement aux enseignants des cadres d’appréhension des capacités ou incapacités des élèves à mobiliser ou non ces techniques.

Ces catégories et classifications, plus ou moins instituées, guident autant l’appréhension des savoirs scolaires (« soutien » ou « approfondissement », « savoirs disciplinaires » ou « méthodologie » par exemple) à travers différentes manières d’en rendre compte chez les élèves (dissertations, exposés oraux, travaux personnels encadrés, etc), que les catégories et classifications des profils d’élèves. Nous proposons à travers cette enquête de montrer comment des mécanismes bien connus de reproduction sociale par l’école peuvent être expliqués par ce qui nous semble pour l’instant encore un terrain sociologique à explorer, à savoir la dimension socialisée et socialement située de la construction et de l’appréhension des catégories de savoirs scolaires en pratiques et leur mobilisation comme outil de jugement scolaire et social.

Nous comptons montrer comment cette construction sociale des techniques du savoir est à la fois, pour paraphraser Pierre Bourdieu, « structurée » par le rapport aux savoirs scolaires, à l’inconscient scolastique des enseignants, et « structurante » en tant qu’elle offre des catégories classificatoires des différentes formes de savoirs scolaires et des dispositions sociales et scolaires des élèves.

Ainsi les techniques quotidiennes développées par les enseignants pour rendre leurs cours à la fois plus « accessibles », moins « scolaires », plus « attrayants » et plus « motivants » rendent perceptibles des dispositions socialement acquises. Les lieux d’institutionnalisation de ce jugement (à travers des commentaires mais aussi des mises en situation – exposés, dossiers, etc – donnant un aspect de réel à la supériorité des techniques incorporées par les enseignants) deviennent par là une véritable pensée d’école à la fois socialisatrice et classante socialement et scolairement.

Publications :

ARTICLES DANS DES REVUES À COMITÉ DE LECTURE

Vaquero Stéphane, « Raconter le travail scolaire. Effets cognitifs et sociaux de la tenue du carnet de bord de Travaux Personnels Encadrés », Recherches en Education, mars 2016, vol. 25, p. 82‑92.

CHAPITRES D’OUVRAGE

– 2015 : Chapitre à paraître dans un ouvrage collectif coordonné par Marlaine Cacouault-Bitaud.

Communications Scientifiques

– Octobre 2015 : «  »Logiques de projet » : entre construction et jugement de dispositions à scolariser le monde hors-scolaire, Colloque Socialisations juvéniles : des espaces éducatifs en interactions, ESPE / Université de Cergy-Pontoise.

– Juin 2015 : « La prise en compte de la singularité de l’élève, vecteur de l’essentialisation du jugement professoral », communication au Congrès de l’Association Française de Sociologie à l’Université de Versailles – Saint-Quentin

– Juin 2014 : « La construction du jugement professoral dans les enseignements différenciés au lycée », Journée d’études « Politiques du curriculum, différenciation pédagogique, inégalités d’apprentissage : Actualiser les analyses de la reproduction », co-organisée par le Laboratoire IRISSO (Université Dauphine ) et le RT4 de l’AFS

– Juin 2014 : « La construction des catégories du savoir scolaire chez les enseignants du secondaire : une approche ethnographique par les enseignements  »personnalisés » », Journées du Gresco sur le thème « Classes, classements, classifications »

– Sept. 2013 : « Les ateliers d’accompagnement personnalisé », communication au Congrès de l’Association Française de Sociologie à Nantes

– Avril 2013 : « Les ateliers d’accompagnement personnalisé », communication aux journées d’études organisées par le Gresco : « Les évolutions de la fonction et du métier de personnel de direction dans le second et le premier degré : perspectives européennes », Université de Poitiers

– Nov. 2012 : « Se faire plaisir en cours. Effets scolaires et sociaux de la réforme des lycées » aux Journées d’études organisées par le REV-CIRCEFT, Université Paris Est Créteil Val de Marne : « Les évolutions du champ éducatif et de ses professionnalités. Nouveaux métiers, transversalité et division du travail éducatif »

– Juin 2012 : « La “réforme des lycées” : les usages sociaux du terme d’autonomie » à la Journée d’études du Gresco Poitiers-Limoges sur le thème « La réforme ».

Recherche

Menu principal

Haut de page