THOMAS Fanny

Docteure en sociologie de l’Université de Limoges

fanny.thomas@unilim.fr

Thèse de sociologie

L’évolution des modes de légitimation de l’autorité clinique au sein du champ médical. Les hiérarchies médicales hospitalo-universitaires dans le contexte de réforme des hôpitaux

Thèse soutenue le 11 décembre 2015. Jury : Choukri BEN AYED (co-directeur), Christophe GAUBERT (co-directeur), Anne-Chantal Hardy, Frédéric Lebaron (rapporteur), Frédéric Pierru, Patrice Pinell (rapporteur).

Résumé : Cette thèse s’intéresse aux évolutions de la médecine hospitalo-universitaire, sous l’angle des relations qui s’instaurent entre activités de soins et de recherche des enseignants-chercheurs praticiens hospitaliers (PUPH – MCUPH).
Deux questions centrales organisent cette investigation sociologique. D’une part, en quoi l’autonomie historique (acquise au XIXème siècle) du savoir médical plus particulièrement anatomo-clinique et de ses agents est-elle, ou non, remise en cause sous l’effet des réformes bureaucratico-gestionnaires de l’espace dominant de la médecine (celui des CHU) de ces dernières années ? D’autre part, en prenant en compte l’existence d’un univers de la médecine historiquement différencié entre médecine clinique, médecine biologique et santé publique, peut-on dire que l’hégémonie clinique sur les autres sous-espaces de la médecine est atteinte dans ce contexte ?
Ce travail revient sur la manière dont l’actualisation de la clinique dans le cadre des restructurations hospitalières constitue un enjeu pour l’élite médicale sur le terrain. Les luttes historiques constitutives du champ concernent en effet la définition même de la médecine clinique, ses frontières, les limites de son objet, ses objectifs, la nature de sa connaissance, ses modes d’interventions, ses conditions de pratiques et ses interactions avec les autres formes de connaissances, notamment scientifiques, essentielles à son essor. Face à l’ampleur que prend depuis les années 1970 les connaissances sociales, économiques et gestionnaires sur la médecine, nous faisons l’hypothèse qu’un processus de routinisation de la légitimité clinique au sein du champ médical tend à s’opérer par la voie de la réforme hospitalière : il s’agit de demander aux médecins de rendre compte de leur pratique et de rendre des comptes sur leur pratique. Autrement dit, de passer d’opérateur à témoin de ce qu’est la médecine, son champ d’intervention et les interrogations sociétales qu’elle porte. Ce sont ainsi les mécanismes de transformation possible de cet ordre des légitimités qu’il s’agit avant toute chose d’interroger, leur construction et leur mode d’intégration au champ.

Communications scientifiques

– 2012 : « Usages d’un mot et construction d’un objet de recherche : la notion de proximité en politique », communication au séminaire de doctorants de Limoges, dir. Choukri Ben Ayed (Université de Limoges). Le 3 janvier 2012.

– 2011 : « Faire de la recherche pour sauver l’hôpital public ? Les stratégies de subversion et d’ascension des jeunes cliniciens », communication dans le cadre du colloque « Les formes de la domination médicale », Christophe Gaubert, Marie-Pierre Pouly et Marie-Hélène Lechien (Université de Limoges), discutant Patrice Pinell (D.R. INSERM), 28 et 29 novembre 2011, Limoges.

– 2011 : « La recherche médicale et la rationalisation du système de santé », communication au séminaire Sociologie des disciplines et des univers académiques de Charles Soulié (Université Paris 8), Christophe Gaubert et Marie-Pierre Pouly (Université de Limoges). Centre Européen de Sociologie et de Science Politique de la Sorbonne (CNRS, UMR 8209), Paris, 17 juin 2011.

– 2011 : « Formes de pouvoir et définition du capital scientifique en médecine », communication à la Journée d’étude du séminaire « Champ médical/champ du social » dir. Christophe Gaubert (Université de Limoges). Limoges, le 27 mai 2011.

– 2011 : « Le déclin de la clinique ? Entre gestion économique des biens de santé et développement de la science biomédicale », communication au séminaire Champ médical de Patrice Pinell (D.R. INSERM). Centre Européen de Sociologie et de Science Politique de la Sorbonne (CNRS, UMR 8209), Paris, 6 mai 2011.

– 2011 : « L’évolution des modes d’accès au statut de médecin hospitalo-universitaire titulaire et la construction générationnelle d’une nouvelle position institutionnelle », communication au séminaire du GRESCO (Groupe de Recherche Sociologique du Centre-Ouest, Université de Limoges et de Poitiers, EA 3815) ; discutante, Marie-France Garcia-Parpet (C.R. INRA). Limoges le 17 février 2011.

– 2011 : « Eléments de Bibliographie sur les transformations de l’hôpital public », communication à la Journée d’étude du séminaire « Champ médical/champ du social » dir. Christophe Gaubert (Université de Limoges). Le 16 Septembre 2011.

– 2011 : « La division du capital scientifique ? L’observation d’un processus de catégorisation de la recherche hospitalo-universitaire », communication au séminaire commun « Statut et Catégories » de M2 (Universités de Limoges et de Poitiers).

– 2010 : « Trajectoires des promoteurs du tutorat en médecine et légitimation du recrutement des médecins », communication aux Journées d’études Configurations pédagogiques organisées par Romuald Bodin et Sophie Orange (Université de Poitiers), Samuel Bouron (Université d’Amiens) et Marie-Pierre Pouly (Université de Limoges). Discutant, Bertrand Geay (Professeur à l’Université Picardie-Jules Verne, CURAPP), Limoges, juin 2010.

Recherche

Menu principal

Haut de page