PEGOURDIE Adrien

Docteur en sociologie de l’Université de Limoges

a.pegourdie@numericable.com

Thématiques de recherche :

– Sociologie de la culture

– Sociologie du travail

– Sociologie de l’éducation

Thèse de sociologie :

Les provinces de la musique. Pratiques professionnelles, trajectoires et rapports au métier des instrumentistes classiques limougeauds.

Soutenue le 7 juin 2013 à l’Université de Limoges

Sous la direction de : Yvon Lamy (Professeur émérite à l’Université de Limoges)
Membres du jury : Choukri Ben-Ayed, Marie Cartier, Philippe Coulangeon (président du jury), Yvon Lamy (directeur), Bernard Lehmann, Gérard Mauger (rapporteur) et Charles Suaud (rapporteur).
Mention : très honorable avec félicitations du jury (à l’unanimité)
Type de financement : bourse de la Région Limousin de septembre 2007 à août 2010, ATER de septembre 2010 à août 2012.

Résumé : Cette thèse porte sur les modalités d’exercice d’une profession artistique en province. L’analyse menée entend montrer la diversité des pratiques musicales dans un espace local, en réinscrivant cette diversité dans une structure envisagée nationalement. Cette problématique de la diversité des musiciens se poursuit dans l’étude de leurs trajectoires et de leurs activités professionnelles, et notamment dans leurs rapports différenciés à l’enseignement. Contestant l’association mécanique entre enseignement musical et relégation artistique, ce travail entend restituer l’hétérogénéité symbolique des positions enseignantes, et par là les différenciations des conditions d’accès, des modes de perception et d’exercice de la pédagogie musicale.

Publications

OUVRAGE SCIENTIFIQUE ET DIRECTION DE REVUE

– S. Chantegros, S. Orange, A. Pégourdie, C. Rougier (textes réunis par), La fabrique biographique, Limoges, PULIM, coll. « Sociologie et sciences sociales », 2012.

ARTICLES DANS DES REVUES À COMITÉ DE LECTURE

– A. Pégourdie, « L’ “instrumentalisation” des carrières musicales. Division sociale du travail, inégalités d’accès à l’emploi et renversement des hiérarchies dans les conservatoires de musique », Sociologie, vol. 6, n° 4, 2015, p. 321-338.

– A. Pégourdie, « Les voies sociales de la consécration musicale. Inégalités instrumentales de reconnaissance et gestion de l’insuccès en musique classique », Sociologie et sociétés, vol. 47, n° 2, 2015, p. 137-161.

– A. Pégourdie, « Espace local et champ de la musique classique. Morphologie de la vie musicale limougeaude », Archives en Limousin, n° 43, 2014, p. 67-75.

CHAPITRES D’OUVRAGES

– A. Pégourdie, « Fabriquer des enseignants de musique classique ajustés. Dispositifs publics et rapports au métier des professeurs d’instrument », in S. Bernard, D. Méda, M. Tallard (dir.), Orienter les parcours professionnels. Quand les dispositifs publics se mettent en action, Bruxelles, Peter Lang, coll. « Travail et société », 2016, p. 69-82.

– A. Pégourdie, « La fabrique d’une élite musicale en province. Construction d’une légitimité artistique et mécénat public / privé dans le cas de l’Ensemble Baroque de Limoges », in S. Dorin (dir.), Déchiffrer les publics de la musique classique. Perspectives comparatives, historiques et sociologiques, Paris, Éditions des archives contemporaines, à paraître.

– L. Messina, A. Pégourdie, « L’art à l’épreuve de la pédagogie. Ethnographies de deux classes de formation musicale », in M. Perrenoud (dir.), Travailler, produire, créer. Entre l’art et le métier, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques Sociales », Série Sociologie des Arts, 2013, p. 75-92.

– S. Chantegros, S. Orange, A. Pégourdie, C. Rougier, « Les constructions biographiques en sciences sociales », in S. Chantegros, S. Orange, A. Pégourdie, C. Rougier (textes réunis par), La fabrique biographique, Limoges, PULIM, coll. « Sociologie et sciences sociales », 2012, p. 9-23.

– A. Pégourdie, « Effets de génération dans le rapport au métier des intermittents en musique classique », in S. Chantegros, S. Orange, A. Pégourdie, C. Rougier (textes réunis par), La fabrique biographique, Limoges, PULIM, coll. « Sociologie et sciences sociales », 2012, p. 141-157.

PUBLICATIONS EN LIGNE

-A. Pégourdie, « La construction d’une vie d’artiste. Analyse des discours sur les pratiques enseignantes et intermittentes en musique classique », Carnets de recherche du CRAL, http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00670729.

RAPPORTS DE RECHERCHE

– S. Chantegros, M. Guéry, A. Pégourdie, « Les allocataires du RSA en Corrèze. Situations socio-économiques, modalités de différenciation et dispositifs d’insertion », Rapport de recherche du GRESCO, Enquête financée par le Conseil Général de la Corrèze, 2014.

Communications

– A. Pégourdie, « La fabrique d’une élite musicale en province. Construction d’une légitimité artistique et mécénat public/privé dans le cas de l’Ensemble Baroque de Limoges ». Colloque international, « La musique classique et ses publics à l’ère numérique », GRESCO-EHESS, Université de Limoges et Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (février 2015).

– A. Pégourdie, « Les variations de l’enseignement musical. Schéma pyramidal des conservatoires et rapports à l’enseignement des professeurs de musique ».
Colloque international, « Les identités professionnelles des professeurs de musique », LUNAM-HEMU-HEP-BEJUNE-CNSMDP, Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (décembre 2014).

– A. Pégourdie, « Fabriquer des enseignants de musique classique ajustés. Les effets des transformations du statut d’enseignant de conservatoire sur les trajectoires professionnelles des professeurs d’instrument».
Colloque international, « Trajectoires professionnelles et dispositifs publics en action », CEE-IDHE-IRES-Irisso-LEST-LISE-Printemps, Université Paris-Dauphine (juin 2014).

– A. Pégourdie, « Les formes de reconnaissances artistiques au regard des inégalités instrumentales en musique classique ».
Colloque international « Reconnaissance et consécrations artistiques », GRESCO-CURAPP, Université de Poitiers (novembre 2012).

– L. Messina et A. Pégourdie, « Modalités de transmission et socialisations musicales. Ethnographies de deux classes de formation musicale ».
Journée d’études « Transmission et appropriation des pratiques musicales, socialisation en banlieue et ailleurs », CIRCEFT-ESCOL, Université Paris 8 (février 2012).

– A. Pégourdie, « La reconstruction d’une vie d’artiste. Modèles de présentation de l’activité des intermittents du spectacle et des enseignants titulaires en musique classique ».
Congrès de l’AFS « Création et innovation », RT1, Université de Grenoble (juillet 2011).

– A. Pégourdie, « La construction d’une vie d’artiste. Analyse des discours sur les pratiques enseignantes et intermittentes en musique classique ».
Séminaire doctoral du CRAL (Centre de Recherches sur les Arts et le Langage), EHESS-Paris (mai 2011).

– A. Pégourdie, « Enseigner ou pratiquer ? Représentations, légitimations et luttes des enseignants titulaires et des intermittents en musique classique » (discutants : Vincent Dubois et Jean-Matthieu Méon)
Journée d’études « Musique et sciences sociales », GRESCO, Université de Limoges (mars 2010).

– A. Pégourdie, « Artiste à tout prix » (discutant : Bernard Pudal).
Séminaire de recherche des doctorants en sociologie du GRESCO. Université de Limoges (février 2010)

– A. Pégourdie, « Enseignants titulaires et intermittents : deux modèles de construction de la vie d’instrumentiste » (discutante : Audrey Mariette).
Séminaire de recherche des doctorants en sociologie du GRESCO. Université de Limoges (juin 2009).

Animation de la recherche

– Membre du comité d’organisation du colloque international « La musique classique et ses publics à l’ère numérique ». GRESCO-EHESS, Université de Limoges et Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (février 2015).

– Préparation (obtention de l’enquête, négociation du financement et recrutement des chargés d’étude) et coordination de l’enquête du GRESCO « Les allocataires du RSA en Corrèze. Situations socio-économiques, modalités de différenciations et dispositifs d’insertion », financée par le Conseil Général de la Corrèze (décembre 2013-juin 2014).

– Co-organisation du séminaire du GRESCO Limoges, avec M. Thibault (année universitaire 2013-2014).

– Membre du comité d’organisation du colloque international « L’étude des devenirs biographiques. Techniques et concepts ». GRESCO, Université de Limoges (novembre 2010).

– Co-organisation de la journée d’études « Sociologie du sport », avec S. Chantegros et T. Al Azzawi. GRESCO, Université de Limoges (mars 2008).

– Co-organisation du séminaire mensuel des doctorants du GRESCO Limoges, avec S. Chantegros et C. Rougier (2008-2010).

Recherche

Menu principal

Haut de page