Master Sciences humaines pour l’éducation

UFR Sciences humaines et Arts, Université de Poitiers

Master professionnel et recherche
– Domaine : Sciences humaines et sociales
– Mention : éducation et formation
– Spécialité : sciences humaines pour l’éducation

La spécialité de Master Sciences Humaines pour l’Education présente la particularité d’être un Master à la fois Professionnel et Recherche. Elle apporte ou complète des connaissances théoriques et méthodologiques dans les disciplines fondamentales du secteur des Sciences-Humaines et développe la capacité à exploiter ces connaissances pour analyser et traiter des questions d’éducation. Elle permet de construire des compétences fondées notamment sur deux disciplines particulièrement impliquées dans le traitement de ces questions : la psychologie et la sociologie. Cette formation pluridisciplinaire repose ainsi sur une alliance, sans équivalent au plan national, des compétences reconnues des laboratoires de psychologie et de sociologie de l’université de Poitiers dans les domaines de l’éducation, l’apprentissage, la formation ou l’insertion professionnelle.

L’objectif de la spécialité est d’une part une offre de formation qui propose l’acquisition de compétences dans les domaines de l’encadrement pédagogique et de l’ingénierie de formation (évaluation des besoins, montage et réalisation de formation), liés à la formation d’adultes. Le Master développe une initiation aux concepts et aux pratiques de l’ingénierie de formation et développe une connaissance du secteur de l’emploi formation. De fait, il mobilise les compétences de plusieurs milieux socio-professionnels liés aux domaines de la formation, qui interviennent soit en raison de leur connaissance d’un domaine particulier de la formation (insertion, entreprises, fonction publique…), soit en tant que promoteurs de formations (Conseil régional, éducation nationale, CNPTF, etc.) soit pour professionnaliser les étudiants dans ces domaines (cadres formateurs, concepteurs de formation, juristes, économistes, etc.)

Elle développe d’autre part une exigence forte de formation à la recherche et par la recherche sur les questions d’éducation, en partie mutualisée avec d’autres masters disciplinaires (sociologie et psychologie notamment), avec l’obligation dans un premier temps de construire un projet de recherche et, dans un second temps, de réaliser ce projet dans le cadre d’une recherche grandeur nature débouchant sur la rédaction longue d’un mémoire de recherche + soutenance. Cette exigence de formation passe par une formation méthodologique élargie devant permettre aux étudiants de maîtriser les techniques de l’enquête ethnographique (démarches, entretiens, observations, archives), quantitative (questionnaire, codage, traitement statistiques des données d’enquête, etc.) ou expérimentales.

Ces connaissances sont mobilisées pour construire ou étayer des compétences qui ont pour point commun la capacité à analyser des situations complexes, à travers la recherche d’informations, l’analyse de données, et l’explicitation d’une problématique. Sont donc en jeu des capacités d’abstraction fondées sur la maîtrise des principaux outils théoriques des sciences humaines ; des capacités d’objectivation fondées sur la maîtrise des principaux outils méthodologiques des sciences humaines ; des capacités d’expression (orales et écrites) permettant la transmission des analyses issues des démarches entreprises avec notamment la capacité pour rédiger un écrit argumenté de grande taille (rapport analytique notamment).

L’ensemble conduit aussi à mettre en œuvre des capacités d’opérationnalisation des conclusions issues de ces analyses. L’opérationnalisation se situe d’une part à un niveau institutionnel, à travers le pilotage de dispositifs de formation : elle implique alors des compétences relatives au fonctionnement des institutions concernées. Elle peut se situer aussi à un niveau individuel, à travers le tutorat ou le contrôle des enseignants ou des formateurs impliqués dans ces dispositifs : elle implique alors des compétences relationnelles qui permettent l’acceptation et l’efficacité de cet encadrement.

Références

En savoir plus