Journée d’études « Les usages du travail de Pierre Bourdieu en sciences sociales »

Jeudi 4 octobre, Hôtel Fumé, Amphithéâtre 172/Pierre Bourdieu

Journée ouverte au public, organisée par le département de sociologie et le GRESCO à l’occasion de l’inauguration de l’amphithéâtre Pierre Bourdieu à l’Université de Poitiers (UFR Sciences Humaines et Arts).

Avec le soutien de l’UFR Sciences Humaines et Arts

En partenariat avec la Fondation Bourdieu, la revue Actes de la recherche en sciences sociales et l’association Pierre Bourdieu un hommage

Comité d’organisation : Catherine Leclercq, Wenceslas Lizé et Hélène Stevens.

Cette journée d’études s’inscrit dans une double actualité : l’inauguration de l’amphithéâtre Pierre Bourdieu au sein de l’UFR SHA de l’Université de Poitiers – premier amphithéâtre de France ainsi dénommé – coïncide en effet avec le 10ème anniversaire de la mort de Pierre Bourdieu. Après les hommages qui lui ont été rendus cette année, le département de sociologie de l’Université de Poitiers a jugé important de proposer un éclairage à la fois original et pluridisciplinaire sur son travail intellectuel, avec des intervenants issus non seulement de différents domaines de la sociologie, mais aussi de l’histoire, de la philosophie, de l’anthropologie et de la science politique.

Loin d’épouser les formes convenues de la cérémonie inaugurale ou de l’hommage pontifiant, cette journée se présente comme une invitation à « faire vivre » le travail de Pierre Bourdieu en réinvestissant sa production théorique et ses pistes de recherche, mais aussi en réfléchissant aux conditions d’une science engagée.

Programme

9h00 Accueil des participants

9h15 Ouverture de la journée par le Président de l’Université de Poitiers

9h30-10h45

Catherine Leclercq, Wenceslas Lizé, Hélène Stevens (Université de Poitiers, GRESCO) : « Introduction de la journée d’études »

Gérard Mauger (CESSP, EHESS) : « Le style de pensée de Pierre Bourdieu »

11h00-12h30

Bertrand Geay (Université d’Amiens, CURAPP-CNRS) : « Faut-il casser les amphithéâtres ? Quelques remarques sociologiques et pédagogiques à la lecture de Pierre Bourdieu »

Bruno Ambroise (Université d’Amiens, CURAPP-CNRS) : « Bourdieu en philosophie : quels usages philosophiques du travail de P. Bourdieu ? »

14h00-15h15

Tassadit Yacine (LAS-EHESS) : « La dimension symbolique dans l’anthropologie de Pierre Bourdieu »

Boris Klein (Université Lumière Lyon 2): « Des raisons pratiques pour un usage de la pensée de Pierre Bourdieu en histoire »

15h30-17h00

Bernard Pudal (Université Paris Ouest Nanterre-La Défense, CSU-CNRS) et Boris Gobille (ENS Lyon, Triangle) : « Faire de la science politique avec la sociologie de Pierre Bourdieu : regards croisés »

Stéphane Beaud (CMH, ENS-EHESS), Michel Pialoux (CESSPP-EHESS) : « Faire du terrain à Peugeot-Sochaux avec Bourdieu en tête »

17h15 Inauguration de l’amphithéâtre par le Doyen de l’UFR SHA et cocktail


Programe Journee Pierre Bourdieu affiche journée Usages PB

Publication issue de la journée d’études

Catherine LECLERCQ, Wenceslas LIZÉ et Hélène STEVENS (dir.), Bourdieu et les sciences sociales. Réception et usages, Paris, La Dispute, 2015, 345 p.

Bourdieu et SSPierre Bourdieu n’a cessé de dialoguer, mais aussi parfois de « ferrailler », avec différentes traditions disciplinaires. Mais que sait-on, au juste, de la façon dont son oeuvre est lue et utilisée par les chercheurs en sciences sociales ? Ce livre cherche à répondre à cette question en éclairant les logiques de réception et d’appropriation de ses travaux dans plusieurs disciplines : la sociologie, l’anthropologie, l’histoire, la science politique, la philosophie, l’économie, le droit, les études littéraires et les sciences de l’information et de la communication.

L’originalité de cet ouvrage tient non seulement à son parti pris  pluridisciplinaire, mais également au fait qu’il rassemble plusieurs générations de chercheurs, et donne ainsi à voir la dynamique des usages de la pensée de Pierre Bourdieu au-delà du premier cercle de ses collaborateurs et de ses élèves. Contribution à une histoire des sciences sociales, ce livre témoigne du travail de chercheurs qui  concourent à la construction de savoirs décloisonnés, réflexifs et critiques.
Avec une conférence inédite de Pierre Bourdieu, donnée à Chicago, le 8 avril 1989.

 

Recherche

Menu principal

Haut de page