Séminaire GENRE : Genre, Transmission, Transgression

Jeudi 03 mars 2011, 14h-16h30, Salle Gargantua, MSHS de Poitiers

Intérêt de la notion de genre dans la clinique psychanalytique

Organisé par Alain DUCOUSSO-LACAZE

La notion de genre dans la perspective psychanalytique n’a pas exactement la même définition que dans les perspectives sociologiques ou historique. Ce qui fait la différence, pour une part, c’est la centration de la perspective psychanalytique sur l’expérience subjective consciente et inconsciente. Il s’agit avant tout de rendre compte comment un sujet s’approprie de manière plus ou moins conflictuelle des significations sociales et liées à son corps pour construire son sentiment identitaire. Les deux interventions de cette session rappelleront certains des enjeux théoriques psychanalytiques de la notion de genre et feront l’effort de les soumettre à des données cliniques.

– Marie-José GRIHOM (Université de Poitiers) :
Le couple et l’identité de genre

Dans le couple hétérosexué les significations liées au genre participent aux alliances inconscientes qui s’instaurent entre les deux protagonistes. Elles déterminent des rôles parfois complémentaires, parfois opposés, parfois sources de conflits. Elles s’appuient sur des processus d’identification inconscients aux images parentales et leur identité de genre telles que se la représentent les sujets du couple. Nous illustrerons ces idées à partir d’un suivi thérapeutique de couple.

– Alain DUSOUSSO-LACAZE (Université de Poitiers) :
Homoparentalité et identité de genre

Nous poursuivrons la réflexion proposée l’année dernière à propos de ce que nous apportent les nouvelles expériences de parentalité (homoparentalité) dans notre réflexion sur l’identité de genre. En nous centrant sur un entretien clinique de recherche nous montrerons l’intérêt de la distinction psychanalytique entre le sexe anatomique, l’identité de genre, le choix d’objet (« orientation sexuelle ») et l’expérience de la parentalité.

Recherche

Menu principal

Haut de page