Journées d’études « L’apostolat social »

Vendredi 9 mars 2012, Maison des sciences de l’homme et de la société, Université de Poitiers

Journée d’études organisée par le GRESCO, Romuald Bodin & Laurent Willemez

Que signifie conseiller ou aider une personne ? Quelle est la signification sociale de la réponse que donne un professionnel de l’aide, du conseil ou encore de l’accompagnement, à la personne qui fait face à un problème ou plus simplement exprime tel ou tel désir, telle ou telle aspiration ?

L’idée centrale est que, pour ces professionnels, répondre à une demande consiste en grande partie à la reformuler. Ce qui nous intéresse ici est l’ensemble des savoir-faires professionnels qui renvoient non seulement à cette activité de requalification mais aussi à la capacité de convaincre le demandeur que cette nouvelle formulation est bien celle qui lui convient le mieux.

Dans ce cadre, parler d’apostolat social, c’est souligner que le sens pratique des professionnels qui nous intéressent ici consiste à diffuser les bonnes façons de dire, de faire ou de penser (la bonne parole) en s’appuyant moins sur le pouvoir de punir (ou, tout du moins, en en déniant l’usage) que sur la croyance (la foi) en ce que l’on dit et le désir sincère de venir en aide, de donner une réponse ou un sens à des angoisses individuelles. Ils le font en effet à partir d’un ensemble de convictions, qu’elles soient religieuses, politiques ou simplement fondées sur la certitude d’être dans la « vérité », qui les conduisent à avoir le sentiment d’agir avec désintéressement.

Programme de la journée

9h30-12h30

Romuald Bodin (GRESCO) et Laurent Willemez (CNRS-PRINTEMPS) : L’apostolat social : essai de construction d’objet.

Muriel Darmon, (CNRS-Centre Max Weber, ENS de Lyon) : La bonne parole des « gardiens du poids ».

Sophie Orange (GRESCO) : Conseiller le BTS : une prescription scolaire.

14h-17h

Lucille Mourgues (GRESCO) : Diffusion du droit du travail et transmission des normes juridiques: les consultations des contrôleurs du travail.

– Sophie Divay (Centre d’économie de la Sorbonne) : Les évolutions des formes d’encadrement des chômeurs : vers toujours plus de rationalisation.

Hélène Stevens (GRESCO), Renoncer au salariat, devenir entrepreneur. Le travail d’encouragement et d’accompagnement à la création d’entreprise.

A télécharger

Références

Contacts

Recherche

Menu principal

Haut de page